Entendez Voir!

Lionel Palun –  Electro-Vidéaste
Pascal Bréchet – Guitares  Éclectiques

Duo d’impros-visibles guitare/vidéo.

Précédemment

Entendez voir ! Beauvais, Hors Lits

Création 2019

Équipe

  • Pascal Bréchet

    Pascal Brechet

    Iconoclaste de la guitare, joueur de musiques, compositeur et arrangeur protéiforme, catalyseur d’énergies, navigue là ou ses envies l’emmènent. Du rock alternatif au free jazz et musiques improvisées, aux hommages à Thelonious Monk ou Soft Machine et « l’Ecole de Canterbury », solo, duo… bigband, la musique pour les enfants, de film, pour le théâtre, la pédagogie pour les amateurs ou les pros, conservatoire, prisons ou hôpital psychiatrique, tout, pourvu que cela soit créatif…. et puis ses propres paysages sonores…

    A côtoyé : Alan Silva, Bobby Few, Franck Wright, Sunny Murray, Mal Waldron, Ernest Mothle, Gilbert Matthews, Steve Grossmann, Jack Walrath, Glenn Ferris, Itaru Oki, Famoudou Don Moye, Denis Vanhecke, Jacques Mahieux, Jean François Canape, Phil Abraham, Marc Burofosse, Jeff Sicard, Manuel Denizet, Jean Luc Ponthieux, Sylvain Kassap, David Pouradier Duteil, Yves Rousseau, Jean Querlier, Sophia Domancich, Eric Groleau, Philippe Lemoine, Thierry Waziniak, Colin Mc Kellar…

    Work in progress:

    Improvisations avec

    Duo Libertaire : Thierry Waziniak (drm/perc), Pascal Bréchet (gt,fx)
    DWBH: Isabelle Duthoit (clr,vx), Thierry Waziniak (drm/perc), Pascal Bréchet (gt,fx) , Franz Hautzinger (trp)

    Rock avec

    Korbak : Marc Feuillet (vx, txt), Pascal Bréchet (gt,fx), Dominique Lentin (drm/perc/fx)

    Quand certains en parlent :

    PASCAL BRECHET QUARTET « JOSIKA » (ADDA / MUSIDISC)

    « (…) Une certaine idée de la musique liée au plaisir…qui musarde en prenant le temps et le soin der echercher les sonorités les plus rares…. »
    Jean Buzelin « JAZZMAN »
     »C’est une musique d’une maturité et d’une liberté exemplaires que nous livre ce disque… »
    Thierry Quénum « JAZZ MAGAZINE »
    « ‘(…) que se passe-t-il au juste pour qu’on se passe bien, dans les concerts, les médias, de tels musiciens… »
    Francis Marmande « LE MONDE »
    « (…) Tout au long des huit compositions personnelles, le guitariste trouve sa voie…entre les univers de
    Marc Ducret et de Gérard Marais… »
    Claude Loxey « JAZZAROUND »

    PASCAL BRECHET QUINTET ”AUTOUR DE MONK” (AA / WMD)

    ”(…) Au rang des réussites inspirées par Thelonious Monk l’enthousiasmant ”Autour de Monk” de Pascal Bréchet (…) foncièrement novateur, le quintette dépasse ici le stade du simple hommage.”
    ”JAZZMAN”
    ”(…) Peu de guitaristes s’attaquent au répertoire de Monk (…) Pascal Bréchet tourne autour des thèmes tout en restant totalement dans l’esprit, et sa conception fait mouche.(…)”
    THIERRY QUÉNOUM ”JAZZ MAGAZINE”
    ”(…)La grande réussite de ce disque est d’avoir su imposer son univers musical, d’avoir apposer sa griffe sur le monde sonore de Thelonious Monk : l’esprit plutôt que la lettre (…) Pascal Bréchet a su trouver les clés de la musique de Monk.”
    FRANK MEDIONI “GUITARISTE MAGAZINE”
    ”Auteur d’une des plus intelligentes variations discographiques évoquant le pianiste Thelonious Monk (…)”
    SYLVAIN SICLIER ”LE MONDE”
    ”(…) Pascal Bréchet (…) révèle ses talents d’arrangeur dans un projet autour de neuf thèmes de Monk : un travail subtil et original (…)”
    CLAUDE LOXHAY ”JAZZAROUND” BELGIQUE
    ”(…) Compelling music, with unconventional voicing, attention to detail, and strong solo contributions from everyone : what else could you ask for? ”
    STEVEN A. LOEWRY ”CADENCE” USA

    PASCAL BRECHET QUARTET « HISTOIRES DE CANTERBURY »

    ”(…) Un « Jazz sur le Vif » – concert public organisé par le Bureau du jazz de Radio-France pour France- Musique – contrasté et passionnant. (.…) L’intelligence musicale de Bréchet permet de porter un regard créatif sur cette scène musicale toujours active.”
    « LE MONDE »
    ”(…) « l’École de Canterbury » (…) Pascal Bréchet s’inspire aujourd’hui de ce mélange de jazz et de rock et y ajoute des arrangements inventifs…. ”
    « L’EXPRESS »

    TRIO BRECHET / DENIZET / PONTHIEUX « STANDARD » (MUSIVI / MELODIE / M10)

    ”(…) le répertoire reflète à merveille l’univers éclectique du leader ”(…) sous les doigts véloces de Bréchet, toute mélodie devient « standard » (…) une intéressante production (…)”
    CLAUDE LOXHAY ”JAZZAROUND” BELGIQUE
    ”(…) le guitariste parvient ainsi à toucher juste à chaque note. Une maîtrise de l’instrument partagée par tous permet toutes les audaces sur des thèmes solidement charpentés. Un poil savant le jazz du trio n’en prend pas moins l’auditeur, souvent, par surprise. ”
    THOMAS MARCUOLA ”JAZZ HOT”

    WE FREE « STRANGE BUT TRUE  » (FUTURA / HÔTE MARGE RECORD)

    ”(…) Ce trio, qui s’achève sur une grande geste de mélancolie, est bien trop progressif pour les amateurs de musique d’ascenseur. Et avec la présence de Bréchet, on peut considérer comme bienvenue cette découverte qui pourrait facilement s’inscrire dans un freak show.”
    [BA 85 rbd] RIGOBERT DITTMANN «BAD ALCHEMY MAGAZIN» Allemagne
    ”(…) Pascal Bréchet (…) se débride, jusqu’au bruitisme, au contact d’une rythmique (…) héritée desrubatos du free historique, mais nourrie des nouvelles pensées polyrythmiques, noisy et électro. (…) on est tenté de dire en interprétant le titre de l’album: «Bizarre, mais ça l’fait».”
    ”JAZZ MAGAZINE”
    ” En Belgique, on avait découvert Pascal Bréchet (…) au travers de son album « Autour de Monk »(…) Pourtant, Pascal Bréchet avait déjà enregistré d’autres albums (…) bref un bel éclectisme. Le voici maintenant au sein d’un collectif voué à la musique improvisée (…). Un parti pris sans concession: 12 plages de 2 à 9 minutes où les explosions de la guitare électrique aux sonorités saturées se mêlent à la trame des percussions et au slapping de la contrebasse ou aux crissements de l’archet (…). ”
    CLAUDE LOXHAY «JAZZ’HALO» Belgique
    ” (…) Le morceau Strange But True donne très logiquement selon moi son nom à l »album : c’est aussi du free-jazz sans compromis, mais c’est là que chaque membre du trio s’affirme sous un jour des plus favorables, et trois lignes instrumentales qui évoluent tout à fait indépendamment entremêlent des effets fort intéressants.
    De manière générale, malgré toute la liberté de l’improvisation, les musiciens sont parvenus à nous transmettre leur individualité dans chaque morceau.”
    Леонид Аускерн «JAZZQUAD» R ussie
    ”(…)Le résultat a une dynamique impressionnante (j’entends par là, absolument pas statique), les musiques de We Free se déroulant dans un confort sans pareil (…) tout à fait caractéristiques d’un compagnonnage musical, qui même s’il commencé lors des aventures improvisées des années 70 , continue à être attirée par l’expérience et l’inattendu. Et ceci en est l’intérêt (..)”
    FONTAS TROUSAS «DISKORYCHEION / VINYLMINE» Grèce
    ”These guys definitely aren’t lying with the name of their group – as the music is certainly free, and very expressive (…) which creates a lot of starker electric textures that particularly expand the role of the guitar in the music – and leaves the percussion to provide most of the warmer elements, often with a
    vibrant presence.” © 1996-2015, Dusty Groove, Inc.
    Dusty Groove- Chicago’s Online Record Store USA
    ”(…) This intriguing improv trio hunts out appealing grooves, non- idiomatic sounds and natural pulse rather than strict metre, turning the results into vivid little soundscapes that consistently surprise and delight….”
    Brian Morton ”JAZZ JOURNAL” Angleterre
    ”(…) Un à un les instruments arrivent, de manière faussement désordonnée tout d’abord, avant de s’imbriquer et trouver leur rythme, le rythme tout court d’ailleurs, chemin semé d’embûches pour y arriver. Y arrivent-ils d’ailleurs ? et cherchent-ils à y arriver ? rien n’est moins sur. En réalité, les trois musiciens se sont installés chacun dans leur bulle, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’écoute ni d’échange. Au contraire, chacun parait bien conscient de son rôle à jouer, et s’en tient là. Ce qui donne un grand moment de plaisir.
    Douze titres en tout, douze perles à savourer sans doute au mieux dans un confort moelleux et dans la pénombre, ou inversement à fond en plein air, pour en faire profiter la nature entière.”
    Philippe RENAUD ”ImproJazz”

  • Lionel Palun

    Electro-vidéaste
    Né en 1972.
    http://www.lionelpalun.com

    Il a un parcours universitaire de physicien : ingénieur de l’ENSPG (Physique) et docteur de l’UJF (nanoélectronique). Il a travaillé 2 ans comme enseignant chercheur à Grenoble au LPCS (électronique).  Après une rencontre avec la danse contemporaine et en particulier le travail de la Cie Pascoli, il bifurque vers une recherche singulière autour du rapport entre l’image et la scène, visant à faire de ce média un acteur à part entière du spectacle, au même titre que la danse, le texte, le son ou la lumière.
    Lionel Palun est co-fondateur de l’association 720 Digital, membre du comité de rédaction du magazine trimestriel Revue & Corrigée et a été membre de la collégiale du 102 et membre pendant 5 ans du conseil d’administration de CitéDanse.
    De 2015 à 2017 il a été en résidence à l’Atelier Arts Sciences à Grenoble dans le cadre du projet H2020 Europe-Japon Festival.
    Depuis septembre 2017, Lionel Palun est artiste associé à l’Hexagone Scène Nationale Arts-Sciences de Meylan dans le cadre d’une résidence de 3 ans financée par le Conseil Départemental de l’Isère.

    Professionnel dans le spectacle vivant depuis 2001, il travaille l’image numérique sous ses aspects les plus divers :
    Duo et Improvisation. Le cœur de sa recherche actuelle est une série de duos (généralement improvisés) qui explorent la relation possible entre l’image et les autres arts scéniques (Image/Danse, Image/Théâtre, Image/Musique, Image/Lumière, Vidéo/Cinéma…). La légèreté du duo permet d’allier les exigences d’une recherche pointue avec des rencontres publiques régulières. Ces explorations lui ont permis de travailler avec des artistes aussi divers que Jérôme Noetinger, Will Guthrie, Riojim, Christophe Cardoen, Delphine Dolce, Dominique Lentin. C’est là que s’élabore l’alchimie qui irrigue ses pratiques.
    Performance vidéo. La performance vidéo est l’outil des résidences de recherches et des créations in situ. Elle permet soit de commencer une écriture, soit de proposer une forme unique.
    Créations vidéo pour des pièces chorégraphiques et théâtrales ou des concerts en collaboration avec différents metteurs en scène, chorégraphes, musiciens et collectifs (Camel Zekri, Yann Lheureux, Frédéric Tentelier, Broadway, Pascal Mengelle, Cédric Marchal, Anne-Marie Pascoli,…) Ces créations vidéos (partitions écrites ou composition instantanée) sont l’occasion de se confronter avec l’écriture d’autres artistes.
    Création sonore. A partir du détournement physique du signal vidéo, il développe des outils numériques originaux pour projeter le signal vidéo dans des hauts-parleurs..
    Installations plastiques. En parallèle à son travail scénique, Lionel Palun est régulièrement invité à proposer des installations vidéos et sonores (Condition Publique à Roubaix, Nuit Blanche de Metz, Collectif Brouhaha, ….).
    Ateliers et Interventions pédagogiques. Il conduit régulièrement des ateliers avec différents publics: étudiants des Beaux-Arts, école du spectateur, ecoles primaires (projet Lumix avec l’association Muzzix), centres sociaux, … Il a aussi assuré un travail de mise en scène et d’appréhension de l’image lumière pour l’Opéra de Lyon dans le cadre du projet Kaléïdoscope.
    Création du logiciel In Videre. Outre la maîtrise des outils professionnels de l’imagerie numérique et du multimédia, son travail ainsi que les compétences acquises lors de sa formation universitaire l’ont conduit à développer son propre outil de fabrication et de diffusion d’image, le logiciel In Videre, qui est à la fois une régie vidéo fiable et un instrument original pour l’improvisation et les performances vidéo.

    Spectacles et performances:

    Puzzle, Ivann Cruz, Martin Granger, Olivier Lautem, Lionel Palun, Loïc Reboursière, guitare augmentée, voix & vidéo, 2019-…
    Double Jeu, Sophie Agnel, Lionel Palun, duo piano&vidéo tout public, 2018-…
    Cartographie des oublis, La Barque Théâtre, Frédéric Tentelier,théâtre musical, 2016-…
    Now ∞, Sophie Agnel, Lionel Palun, duo piano&vidéo, 2015-…
    Fast Radio Burst, Patrick Guionnet, Quentin Conrate, Lionel Palun, concert pour postes de radios, 2015-…
    The pipes, the pipes, Donal Dineen, Lionel Palun, Guillermo Carrion, Padraig McGovern, Leonard Barry, Maitiu O Casaide, vidéo, objets et trio de cornemuses , 2015-…
    La Lobaye, Camel Zekri, Lionel Palun, Prosper Kota, Jean-Pierre Mongoa, Orchy Nzaba, une rencontre avec des pygmées centrafricains, 2014-…
    Zzurfreiheit, Julien Bibard, Jean-Philippe Saulou, Lionel Palun, performance cinéma 16 mm, musique & vidéo, 2014…
    Performance Will Guthrie & Lionel Palun, Festival Pépète Lumière, 2014
    Kezn, Barbara Dang, Lionel Palun, Gordon Pym, interprétation de standards de la musique expérimentale, 2014-…
    ViziX, rencontres entre Lionel Palun et plusieurs artistes du Collectif Muzzix, 2013-…
    Performance Lionel Palun, Guillermo Carrion, Donal Dineen, The Art of Music, 2013
    Ryu, Gilles Laval, Yoko Higashi, Lionel Palun & Marc Siffert, installation jouée d’images et de musique hydrophonique, 2012-…
    Performance Etienne Jaumet, Lionel Palun & The 202s, French Cork Film Festival, 2011
    Performance Solar Bears, Lionel Palun & Guillermo Carrion, French Cork Film Festival, 2011
    Embrasure, Cie Zyriab and Co, musique, poésie & image, 2011
    Superflux, Filmbase, Lafoxe, Metalking, 3 trios autour du cinéma, 2010
    Mire, Alice Predour, Djamila Daddi-Addoun & Lionel Palun, orchestre de tables de mixage vidéo, 2010-…
    Du fond de l’abri, trio Xavier Quérel, Jérôme Noetinger & Lionel Palun, musique électroaccoustique, cinéma & vidéo, 2010
    Palundrome, solo de Lionel Palun, image & son, 2009-…
    Rencontre avec le Quatuor Nun, image et voix, 2009
    Minuit Pile, Cie Comme CaMuriel Piqué, pièce chorégraphique, 2009
    Maki, Culture Ailleurs, spectacle ombre, danse, musique improvisée et traditionnelle, 2009-2010
    Manifestement, Cie Yann Lheureux, pièce chorégraphique, 2009-2012
    Gang plank, Broadway & Quatuor Pli, musique pop & expérimentale, 2008
    AOA, Cie Comme CaMuriel Piqué, pièce chorégraphique, 2008
    Supercolor Palunar, duo Jérôme Noetinger & Lionel Palun, musique électroaccoustique & télévisions, 2008-…
    Filmbase, duo Riojim & Lionel Palun, cinéma 16 mm & vidéo, 2008-…
    No one’s land, Cie Yann Lheureux, pièce chorégraphique, 2008-2009
    Lumière obscure, Culture Ailleurs, spectacle ombre, danse, musique improvisée et traditionnelle, 2008
    Materia Prima, La SailliePascal Mengelle, pièce de théâtre, 2008
    RDV sur le palier, Priviet ThéâtreCedric MarchalTristan Dubois, pièce de théâtre, 2007
    Situations régulières, duo Dominique Lentin & Lionel Palun, musique & vidéo, 2007-2008
    Femmes pré-occupées, duo Christophe Serpinet & Lionel Palun, musique & vidéo, 2006
    Oeil de Bitume Chapitres, Théâtre du chuchotementMinou Wosniak, 2005
    Projet D.I., duo Delphine Dolce & Lionel Palun, danse & vidéo, 2004-…
    L’insatiable K, Cie La SailliePascal Mengelle, pièce de théâtre, 2004-2007
    Le roi se meurt et la basse court, Cie Pascoli, pièce chorégraphique, 2004-2008
    Petites résidences dans les lieux du patrimoine, Cie Pascoli, chorégraphie in-situ, 2004-2007
    La terre à boire, Cie du Jour & Cédric Marchal, pièce de théâtre, 2003
    Et Après ?!, Cie Pascoli, pièce chorégraphique, 2002

    Installations :

    Fresque, Artiste associé au projet EU-Japon Festival, 2015-2018
    Réception-Expédition, Carte Blanche du Non Lieu à La Condition Publique de Roubaix, 2014
    Brume3, Installation en collaboration avec Les yeux d’Argos à L’hybride, Lille, 2014
    Pentaptyque Cannibale, Nuit Blanche de Metz, 2013
    Reflets, Experimenta / Héxagone Scène Nationale de Meylan, Grenoble, 2013
    Maquette vidéo d’un quartier utopique, Centre Social La Rivière, St Etienne, 2012
    Supercolor Palunar, installation pour Electrochoc, Les Abattoirs, Bourgoin-Jallieu, 2011
    Projet D.I., installation pour le festival ONPLMV, Villars Reculas, 2010
    Télévision ultra-locale pour Brou Ha Ha 3, installations à la galerie des Terreaux, Lyon, 2005
    Brou Ha Ha 2, installation collective à l’Usine, St Etienne, 2004
    Brou Ha Ha 1, installation collective à la fabrique, Andrézieux-Bouthéon, 2004

    Ateliers :

    CHANTIER NOMADE image vivante, Hexagone de Meylan, 2019
    PREAC théâtre augmenté, Hexagone de Meylan, 2019
    Instrumentarium, 10 instruments d’images et de sons pour une improvisation collective, 2018-…
    Workshop vidéo et son avec les étudiants des Beaux-Arts de Chalon-sur-Saône, 2014
    Lumix coanimé avec des musiciens du Collectif Muzzix, Lille, 2013-…
    Workshop vidéo et musique coanimé avec Jérôme Noetinger, Espace Culture de l’Université Lille 1, 2012
    Studio Vaduz, workshop avec des étudiants plasticiens et comédiens, Beaux-Arts de Grenoble & Conservatoire de Grenoble, 2011
    Superstream, workshop avec le Stream Collective, Mechanics Institute in Brunswick, Melbourne, 2011
    Ecole du spectateur, immersion d’élèves d’écoles primaires dans le dispositif de Projet D.I., Espace 600, 2010
    Ateliers vidéo pour la Cie Mangeurs d’étoiles, Villars de Lans, 2010
    Hybridation, atelier de Projet D.I. avec des adultes handicapés, CAV, APF, AFIPAEIM, 2009-2010
    Animation d’un workshop vidéo, le 102, 2009
    Melissa, mise en scène pour l’Opéra de Lyon dans le cadre du projet Kaléïdoscope, 2008
    Joëlle Colombani & adolescents des centres sociaux La Rivière et Valbenoîte, St Étienne, ateliers théâtre et représentations, 2007-2008
    Silence on tourne, comédie musicale créée avec Théâtre de la Renaissance et les classes de la ville d’Oullins, 2007
    Animation d’atelier pour Les mauvaises herbes, 2007
    Télévision ultra-locale, atelier et installation vidéo avec la Commune de Vif et Minou Wosniak, 2007