Fresque #1

FRESQUE #1 – Vidéo interactive

Créée par Lionel PALUN et développéé avec l’aide de William GUICQUERO, chercheur au CEA-LETI, France.
Vidéo interactive Full HD diffusée simultanément au Palais de la Bourse, Lyon France et à Knowledge Capital, Osaka, Japon.

FRESQUE #1 met en scène et interroge notre rapport aux données et aux réseaux à travers une vidéo interactive dessinée avec les pinceaux contemporains : Linux, webcams, capteurs d’environnement en Europe et au Japon, larsen vidéo(*), interactivité, streaming et flux de données en temps réel.

Dans cette installation, à l’instar des réseaux sociaux, l’image des spectateurs est considérée comme une donnée au même titre que les déplacements des vélos à Lyon ou un relevé de la vitesse du vent à Osaka.

Toutes ces données participent à l’écriture en temps réel d’une partition pour larsen vidéo. Cette partition, donne à voir les dynamiques des données collectées sur les deux continents et les mouvements des spectateurs devant l’installation.

Visages et silhouettes des spectateurs apparaissent simultanément dans les deux espaces de diffusion en France et aux Japon, mais contrairement au réseaux sociaux aucun stockage (enregistrement) de données n’est effectué. Toutes ces images ainsi que les données collectées se perdent dans le flux vidéo.

FRESQUE #1 met aussi en lumière la fausse ubiquité induite par les réseaux. Si les capteurs ne dorment jamais, il n’en va pas de même des spectateurs. Aussi les temps d’interactivité maximale sont le matin en France et la fin d’après-midi au Japon.

(*) le larsen vidéo, analogie avec l’effet larsen dans le son, consiste à créer un boucle d’image infini en filmant un écran sur lequel on diffuse l’image filmée par cette même caméra. La caméra peut alors être interprétée comme un micro et l’écran comme un haut-parleur.

Création artistique et développement : Lionel Palun, artiste électro-vidéaste, en collaboration avec William Guicquero, chercheur CEA.
Scénographie: Le LABO événements
Coordination: Paradox[a]

Description technique

1. General principles of the installation
Fresque#1 takes the form of constant video feedback between the two places, enriched by two types of data : video capture of spectators passing in front of the installation and real time data provided by sensors located in the installation area of close by.
Neither the data related to the spectators nor the video stream are being recorded.

2. The principle of video feedback
The principle of video feedback is to capture the broadcasted image. In analogy with audio feedback, the video camera replaces the mike and the screen replaces the speaker.


In Fresque#1, the video feeback is dual. An image is captured in one place, broadcasted in the other place, captured again and broadcasted again in the first place. We thus obtain a continuous and real time loop between the two places.


3. Feeding video feedback with data
Data are used to create a live graphical score inlayed in the double video feedback stream. No image is being recorded.

3-1- Data collected by sensors linked to the public places

Several data related to the public places (uses of public transportation, passenger flow, electric consumption, meteorological data…) will be used to generate real time and abstract graphical score :

3 screen shots of the graphical score at 3 different times

To embody the breathing of a public place, Lionel Palun will select sets of dynamic data that will bring life to its image. These data must evolve quickly over time, so that their modulations can be perceived easily. 3 types of fluctuations rhythms will be considered : 10 minutes, 1 minute and 1 second.
The combination of data will need to be relevant so that, together, they indeed make people feel the rhythm of a place and of the several streams crossing it.
Specific working periods with William Guicquero, researcher in CEA-Léti, and other researchers / ingeeneers involved in the project FESTIVAL will focus on identifying data which are relevant in terms of dynamic and content for the artwork. This selection will also be done in discussion with locations presenting the installation.

3-2- Data generated by audience watching the artistic installation

A video camera capture spectators and generate in real time two types of data : spectators’ silhouettes and a photo portrait of one of the spectators chosen randomly.
For image capture and processing, the artist decided to use a « smart cam », a platform developed by CEA-Léti in the framework of FESTIVAL to do local smart vision through live image processing. The system enables endless reconfigurations. It enables, for example, to remove a picture’s background, keep only people’s silhouettes and replace them in another picture, count the number of people being captured, track their movements… That type of platform will enable Lionel Palun to extract the audience body and face from their original environment and place them into an abstract environment, just next to somebody from another place in the world.
Several research residencies with William Guicquero, researcher at CEA-Léti enabled Lionel Palun to explore the potential open by this camera and to develop the specific applications required for the artistic installation.

Silhouettes
Spectators’ silhouettes are inlayed in real time in the graphical score


Photo portraits

Photo portraits are captured by the video camera and get overlayed on the graphical score and transformed right away into monochromatic particles.
The spectator from which the face has been captured can move the system of particles thanks to its body movement during about 10 seconds. The portrait then get erased from the device and another portrait takes its place.

 
The portrait is transformed in a system of particle and disappear right away into the video feedback.

4 – Complete schema of the artistic installation’s device

The schema hereafter represents the artistic installation’s device. In this final device, the installation screen differs from the screen where the feedback is being created. The platform is a computer which receives data from video camera and sensors, creates real time graphical score, overlay it with video feedback stream and send back this stream on the screens in both locations.


5. Technical requirements for the presentation of the installation

The installation requires in both locations :
- a giant TV HD screen (at least 3×4 metres)
- a dedicated high speed & symetrical network (same speed for inputs and outputs) with possibility to keep the same IP address.
- access to local data
- possibility to secure the artist’s material (camera and computer).

All the other material is being brought by the artist / Atelier Arts Sciences (computers, cameras,
artwork’s cartel)

Précédemment

2018

Fresque #1 – Festival Electrochoc Bourgoin-Jallieu, SMAC – Les Abattoirs

2017

Fresque #1 – Fête des Lumières Lyon, Palais de la Bourse de Lyon
Revue du Projet Européen FESTIVAL et Inauguration de la Résidence Isère Grenoble, Maison MINATEC

2016

Quand le big data transforme l’éducation Poitiers, Lieu Multiple - Espace Mendès France

Création 2017

Co-producteurs : 720 Digital –  Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – CEA – Atelier Arts Sciences
Partenaires : Sopra Steria – TUBÀ – Knowledge Capital – Projet FESTIVAL* – Fonds SCAN de la région Auvergne-Rhône-Alpes – Club des Partenaires de la Fête des Lumières
* Ce projet bénéficie du soutien de programme de recherche et innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne (contrat de financement n°6432751) ainsi que l’Institut National Japonais des Technologies de l’Information et de la Communication.

Presse

  • Dauphiné Libéré - 22 novembre 2017

  • Les défis du CEA - mai 2017


Équipe

  • Lionel Palun

    Electro-vidéaste
    Né en 1972.
    http://www.lionelpalun.com

    Il a un parcours universitaire de physicien : ingénieur de l’ENSPG (Physique) et docteur de l’UJF (nanoélectronique). Il a travaillé 2 ans comme enseignant chercheur à Grenoble au LPCS (électronique).  Après une rencontre avec la danse contemporaine et en particulier le travail de la Cie Pascoli, il bifurque vers une recherche singulière autour du rapport entre l’image et la scène, visant à faire de ce média un acteur à part entière du spectacle, au même titre que la danse, le texte, le son ou la lumière.
    Lionel Palun est co-fondateur de l’association 720 Digital, membre du comité de rédaction du magazine trimestriel Revue & Corrigée et a été membre de la collégiale du 102 et membre pendant 5 ans du conseil d’administration de CitéDanse.
    De 2015 à 2017 il a été en résidence à l’Atelier Arts Sciences à Grenoble dans le cadre du projet H2020 Europe-Japon Festival.
    Depuis septembre 2017, Lionel Palun est artiste associé à l’Hexagone Scène Nationale Arts-Sciences de Meylan dans le cadre d’une résidence de 3 ans financée par le Conseil Départemental de l’Isère.

    Professionnel dans le spectacle vivant depuis 2001, il travaille l’image numérique sous ses aspects les plus divers :
    Duo et Improvisation. Le cœur de sa recherche actuelle est une série de duos (généralement improvisés) qui explorent la relation possible entre l’image et les autres arts scéniques (Image/Danse, Image/Théâtre, Image/Musique, Image/Lumière, Vidéo/Cinéma…). La légèreté du duo permet d’allier les exigences d’une recherche pointue avec des rencontres publiques régulières. Ces explorations lui ont permis de travailler avec des artistes aussi divers que Jérôme Noetinger, Will Guthrie, Riojim, Christophe Cardoen, Delphine Dolce, Dominique Lentin. C’est là que s’élabore l’alchimie qui irrigue ses pratiques.
    Performance vidéo. La performance vidéo est l’outil des résidences de recherches et des créations in situ. Elle permet soit de commencer une écriture, soit de proposer une forme unique.
    Créations vidéo pour des pièces chorégraphiques et théâtrales ou des concerts en collaboration avec différents metteurs en scène, chorégraphes, musiciens et collectifs (Camel Zekri, Yann Lheureux, Frédéric Tentelier, Broadway, Pascal Mengelle, Cédric Marchal, Anne-Marie Pascoli,…) Ces créations vidéos (partitions écrites ou composition instantanée) sont l’occasion de se confronter avec l’écriture d’autres artistes.
    Création sonore. A partir du détournement physique du signal vidéo, il développe des outils numériques originaux pour projeter le signal vidéo dans des hauts-parleurs..
    Installations plastiques. En parallèle à son travail scénique, Lionel Palun est régulièrement invité à proposer des installations vidéos et sonores (Condition Publique à Roubaix, Nuit Blanche de Metz, Collectif Brouhaha, ….).
    Ateliers et Interventions pédagogiques. Il conduit régulièrement des ateliers avec différents publics: étudiants des Beaux-Arts, école du spectateur, ecoles primaires (projet Lumix avec l’association Muzzix), centres sociaux, … Il a aussi assuré un travail de mise en scène et d’appréhension de l’image lumière pour l’Opéra de Lyon dans le cadre du projet Kaléïdoscope.
    Création du logiciel In Videre. Outre la maîtrise des outils professionnels de l’imagerie numérique et du multimédia, son travail ainsi que les compétences acquises lors de sa formation universitaire l’ont conduit à développer son propre outil de fabrication et de diffusion d’image, le logiciel In Videre, qui est à la fois une régie vidéo fiable et un instrument original pour l’improvisation et les performances vidéo.

    Spectacles et performances:

    Puzzle, Ivann Cruz, Martin Granger, Olivier Lautem, Lionel Palun, Loïc Reboursière, guitare augmentée, voix & vidéo, 2019-…
    Double Jeu, Sophie Agnel, Lionel Palun, duo piano&vidéo tout public, 2018-…
    Cartographie des oublis, La Barque Théâtre, Frédéric Tentelier,théâtre musical, 2016-…
    Now ∞, Sophie Agnel, Lionel Palun, duo piano&vidéo, 2015-…
    Fast Radio Burst, Patrick Guionnet, Quentin Conrate, Lionel Palun, concert pour postes de radios, 2015-…
    The pipes, the pipes, Donal Dineen, Lionel Palun, Guillermo Carrion, Padraig McGovern, Leonard Barry, Maitiu O Casaide, vidéo, objets et trio de cornemuses , 2015-…
    La Lobaye, Camel Zekri, Lionel Palun, Prosper Kota, Jean-Pierre Mongoa, Orchy Nzaba, une rencontre avec des pygmées centrafricains, 2014-…
    Zzurfreiheit, Julien Bibard, Jean-Philippe Saulou, Lionel Palun, performance cinéma 16 mm, musique & vidéo, 2014…
    Performance Will Guthrie & Lionel Palun, Festival Pépète Lumière, 2014
    Kezn, Barbara Dang, Lionel Palun, Gordon Pym, interprétation de standards de la musique expérimentale, 2014-…
    ViziX, rencontres entre Lionel Palun et plusieurs artistes du Collectif Muzzix, 2013-…
    Performance Lionel Palun, Guillermo Carrion, Donal Dineen, The Art of Music, 2013
    Ryu, Gilles Laval, Yoko Higashi, Lionel Palun & Marc Siffert, installation jouée d’images et de musique hydrophonique, 2012-…
    Performance Etienne Jaumet, Lionel Palun & The 202s, French Cork Film Festival, 2011
    Performance Solar Bears, Lionel Palun & Guillermo Carrion, French Cork Film Festival, 2011
    Embrasure, Cie Zyriab and Co, musique, poésie & image, 2011
    Superflux, Filmbase, Lafoxe, Metalking, 3 trios autour du cinéma, 2010
    Mire, Alice Predour, Djamila Daddi-Addoun & Lionel Palun, orchestre de tables de mixage vidéo, 2010-…
    Du fond de l’abri, trio Xavier Quérel, Jérôme Noetinger & Lionel Palun, musique électroaccoustique, cinéma & vidéo, 2010
    Palundrome, solo de Lionel Palun, image & son, 2009-…
    Rencontre avec le Quatuor Nun, image et voix, 2009
    Minuit Pile, Cie Comme CaMuriel Piqué, pièce chorégraphique, 2009
    Maki, Culture Ailleurs, spectacle ombre, danse, musique improvisée et traditionnelle, 2009-2010
    Manifestement, Cie Yann Lheureux, pièce chorégraphique, 2009-2012
    Gang plank, Broadway & Quatuor Pli, musique pop & expérimentale, 2008
    AOA, Cie Comme CaMuriel Piqué, pièce chorégraphique, 2008
    Supercolor Palunar, duo Jérôme Noetinger & Lionel Palun, musique électroaccoustique & télévisions, 2008-…
    Filmbase, duo Riojim & Lionel Palun, cinéma 16 mm & vidéo, 2008-…
    No one’s land, Cie Yann Lheureux, pièce chorégraphique, 2008-2009
    Lumière obscure, Culture Ailleurs, spectacle ombre, danse, musique improvisée et traditionnelle, 2008
    Materia Prima, La SailliePascal Mengelle, pièce de théâtre, 2008
    RDV sur le palier, Priviet ThéâtreCedric MarchalTristan Dubois, pièce de théâtre, 2007
    Situations régulières, duo Dominique Lentin & Lionel Palun, musique & vidéo, 2007-2008
    Femmes pré-occupées, duo Christophe Serpinet & Lionel Palun, musique & vidéo, 2006
    Oeil de Bitume Chapitres, Théâtre du chuchotementMinou Wosniak, 2005
    Projet D.I., duo Delphine Dolce & Lionel Palun, danse & vidéo, 2004-…
    L’insatiable K, Cie La SailliePascal Mengelle, pièce de théâtre, 2004-2007
    Le roi se meurt et la basse court, Cie Pascoli, pièce chorégraphique, 2004-2008
    Petites résidences dans les lieux du patrimoine, Cie Pascoli, chorégraphie in-situ, 2004-2007
    La terre à boire, Cie du Jour & Cédric Marchal, pièce de théâtre, 2003
    Et Après ?!, Cie Pascoli, pièce chorégraphique, 2002

    Installations :

    Fresque, Artiste associé au projet EU-Japon Festival, 2015-2018
    Réception-Expédition, Carte Blanche du Non Lieu à La Condition Publique de Roubaix, 2014
    Brume3, Installation en collaboration avec Les yeux d’Argos à L’hybride, Lille, 2014
    Pentaptyque Cannibale, Nuit Blanche de Metz, 2013
    Reflets, Experimenta / Héxagone Scène Nationale de Meylan, Grenoble, 2013
    Maquette vidéo d’un quartier utopique, Centre Social La Rivière, St Etienne, 2012
    Supercolor Palunar, installation pour Electrochoc, Les Abattoirs, Bourgoin-Jallieu, 2011
    Projet D.I., installation pour le festival ONPLMV, Villars Reculas, 2010
    Télévision ultra-locale pour Brou Ha Ha 3, installations à la galerie des Terreaux, Lyon, 2005
    Brou Ha Ha 2, installation collective à l’Usine, St Etienne, 2004
    Brou Ha Ha 1, installation collective à la fabrique, Andrézieux-Bouthéon, 2004

    Ateliers :

    CHANTIER NOMADE image vivante, Hexagone de Meylan, 2019
    PREAC théâtre augmenté, Hexagone de Meylan, 2019
    Instrumentarium, 10 instruments d’images et de sons pour une improvisation collective, 2018-…
    Workshop vidéo et son avec les étudiants des Beaux-Arts de Chalon-sur-Saône, 2014
    Lumix coanimé avec des musiciens du Collectif Muzzix, Lille, 2013-…
    Workshop vidéo et musique coanimé avec Jérôme Noetinger, Espace Culture de l’Université Lille 1, 2012
    Studio Vaduz, workshop avec des étudiants plasticiens et comédiens, Beaux-Arts de Grenoble & Conservatoire de Grenoble, 2011
    Superstream, workshop avec le Stream Collective, Mechanics Institute in Brunswick, Melbourne, 2011
    Ecole du spectateur, immersion d’élèves d’écoles primaires dans le dispositif de Projet D.I., Espace 600, 2010
    Ateliers vidéo pour la Cie Mangeurs d’étoiles, Villars de Lans, 2010
    Hybridation, atelier de Projet D.I. avec des adultes handicapés, CAV, APF, AFIPAEIM, 2009-2010
    Animation d’un workshop vidéo, le 102, 2009
    Melissa, mise en scène pour l’Opéra de Lyon dans le cadre du projet Kaléïdoscope, 2008
    Joëlle Colombani & adolescents des centres sociaux La Rivière et Valbenoîte, St Étienne, ateliers théâtre et représentations, 2007-2008
    Silence on tourne, comédie musicale créée avec Théâtre de la Renaissance et les classes de la ville d’Oullins, 2007
    Animation d’atelier pour Les mauvaises herbes, 2007
    Télévision ultra-locale, atelier et installation vidéo avec la Commune de Vif et Minou Wosniak, 2007